Collaborer avec la Chambre des mines de Guinée et l'industrie minière pour renforcer l'impact sur le développement local

vendredi, 14 février 2020 02:38 Written by 
  • Location(s): Guinea
  • Type(s): Solution
  • Theme(s): Entrepreneurship, Gender Equality, Poverty Reduction, Public Private Partnership
  • SDG(s): 1. No poverty, 9. Industry, Innovation and Infrastructure, 10. Reduced Inequalities
  • Locations in Africa: Guinea
  • Types in Africa: Solution
  • Themes in Africa: Entrepreneurship, Gender Equality, Poverty Reduction, Public Private Partnership
  • SDGs in Africa: 1. No poverty, 9. Industry, Innovation and Infrastructure, 10. Reduced Inequalities
  • Types of ComSec Solutions: Solution

Sommaire

Cette initiative vise à établir un partenariat entre le secteur minier, le système des Nations Unies et le gouvernement guinéen afin de développer un cadre programmatique pour cartographier, communiquer et financer des initiatives locales visant à renforcer l'impact sur le développement des opérations minières dans le pays. La Chambre des mines de Guinée, acteur clé de cette initiative, verra sa capacité renforcée pour jouer un rôle d’intermédiaire entre tous les acteurs impliqués.

Défi

L'un des pays les plus pauvres d'Afrique, la Guinée est classée 175e sur 189 pays selon l'indice de développement humain. Plus de 55% des 10,5 millions d’habitants de la Guinée vivent avec un revenu inférieur à 1,90 USD par jour. L'exploitation minière est le secteur économique prédominant, basé sur l'extraction à grande échelle de bauxite, d'aluminium et d'or, et représente environ 13% du PIB. Cependant, les opérations minières laissent des dommages environnementaux et créent souvent des tensions sociales. En effet, l'exploitation minière nécessite des machines et des compétences qui ne sont pas disponibles localement; par conséquent, les emplois des autochtones sont souvent peu rémunérés. Par conséquent, si les opérations minières contribuent au PIB agrégé, elles ne favorisent pas toujours le développement local et peuvent même parfois nuire aux économies locales. L’un des principaux facteurs limitant la contribution du secteur minier à la richesse locale est l’absence d’instruments financiers pour faciliter l’accès au financement national des promoteurs de projets.

Solution

L’objectif de ce projet est de renforcer la capacité de la Chambre des mines de Guinée à jouer un rôle d’intermédiaire entre l’industrie minière, le système des Nations Unies et les gouvernements locaux afin de développer un partenariat solide et innovant pour réaliser des impacts de développement plus importants. Le projet développera un cadre programmatique axé sur des questions d'intérêt commun, telles que l'adaptation au changement climatique, qui ne peuvent pas être traitées uniquement par des sociétés minières individuelles au niveau local et nécessitent un engagement au niveau national. Dans le même temps, la résolution de ces problèmes doit être prise en compte dans toutes les initiatives visant à compenser les impacts négatifs de l'exploitation des ressources naturelles par le biais des activités minières. Le cadre permettra également aux partenaires de relever les défis liés au développement des compétences et à la création d'opportunités locales d'emploi à travers le contenu local dans les chaînes d'approvisionnement minières à l'échelle du secteur. En outre, le projet aidera à préparer un plan de communication pour engager toutes les parties prenantes concernées (y compris les communautés locales), pour sensibiliser à la vision commune pour le développement du secteur minier guinéen, la responsabilité sociale des entreprises et les obligations de contenu local des sociétés minières , ainsi que les structures en place pour les mettre en pratique. Il informera les parties prenantes concernées des objectifs, des actions et des impacts attendus aux niveaux local et sectoriel, y compris l'alignement sur la réalisation des objectifs de développement durable.

S'appuyant sur les réalisations d'un programme antérieur («Appui à une meilleure gouvernance des redevances minières» - AGREM), axé sur la promotion de pratiques inclusives, transparentes et responsables dans la gestion et l'utilisation des ressources au niveau des collectivités locales, le projet mettra également en place un fonds de développement local, capitalisé sur la contribution de l'industrie minière avec un soutien supplémentaire du système des Nations Unies et des banques de développement. Le fonds de développement local financera des investissements stratégiques alignés sur le cadre programmatique, à fort potentiel de développement local, en utilisant une gamme d'instruments financiers: subventions de contrepartie, subventions renouvelables pour des initiatives privées, partenariats public-privé, etc. Lorsque cela est possible, les investissements seront utilisé pour mobiliser les contributions d'autres parties prenantes telles que le gouvernement, les communautés locales et les projets de développement financés par les donateurs.

Les industries extractives représentent une partie importante de l'économie en Afrique et les initiatives qui peuvent rendre ce secteur plus socialement et écologiquement responsable peuvent ajouter de la valeur à un développement plus inclusif. Le projet contribuera à cette fin en générant et en testant un nouveau flux de financement pour investir dans le développement local. Grâce à une coopération Sud-Sud renforcée dans la région, ce projet peut fournir un modèle de reproduction dans les pays africains où le secteur minier représente une part importante du PIB (comme le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Sénégal).

Pays fournisseur: Guinée

Pays bénéficiaire: Guinée

Soutenu par: PNUD

Agence d'exécution: FENU et PNUD Guinée

État du projet: en cours

Période du projet: de fin 2018 à fin 2019

Personne de contact: Christel Alvergne; Conseiller technique régional, financement du développement local; FENU; Sénégal; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Read 1822 times Last modified on vendredi, 14 février 2020 02:47
Login to post comments